ETIOVEN 30 mg, comprimé, étui de 30
  • ETIOVEN 30 mg, comprimé, étui de 30
3400934201745

ETIOVEN 30 mg, comprimé, étui de 30

VASCULOPROTECTEUR

(C : cardiovasculaire)

Ce médicament est un veinotonique.

Il est préconisé dans les troubles de la circulation veineuse.

  • Disponible en retrait dans
    votre pharmacie dès le 03/03/2021 *

Prix : 6,99 €
TTC

Fiche technique

Substances actives
Associations diverses vasculoprotectrices

Voie orale

1 comprimé en une prise quotidienne à prendre en milieu de journée.

ANSM - Mis à jour le : 09/11/2018

Dénomination du médicament

ETIOVEN 30 mg, comprimé

Naftazone

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes pour vous.

Si vous avez d’autres questions, si vous avez un doute, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire.

· Si vous avez besoin de plus d'informations et de conseils, adressez-vous à votre pharmacien.

· Si les symptômes s'aggravent ou persistent, consultez votre médecin.

· Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou si vous ressentez un des effets mentionnés comme étant grave, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que ETIOVEN 30 mg, comprimé et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant de prendre ETIOVEN 30 mg, comprimé ?

3. Comment prendre ETIOVEN 30 mg, comprimé ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver ETIOVEN 30 mg, comprimé ?

6. Contenu de l’emballage et autres informations.

1. QU’EST-CE QUE ETIOVEN 30 mg, comprimé ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  Retour en haut de la page

VASCULOPROTECTEUR

(C : cardiovasculaire)

Ce médicament est un veinotonique.

Il est préconisé dans les troubles de la circulation veineuse.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DE PRENDRE ETIOVEN 30 mg, comprimé ?  Retour en haut de la page

Ne prenez jamais ETIOVEN 30 mg, comprimé dans le cas suivant :

si vous êtes allergique (hypersensible) à la substance active ou à l’un des autres composants

Avertissements et précautions

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Ce médicament a toute son efficacité lorsqu’il est associé à une bonne hygiène de vie.

Éviter l’exposition au soleil, la chaleur, la station debout prolongée, l’excès de poids.

La marche à pied et éventuellement le port de bas adaptés favorisent la circulation sanguine.

La prudence est requise en cas d’insuffisance hépatique grave et en cas d’insuffisance rénale.

Autres médicaments et ETIOVEN 30 mg, comprimé

Veuillez indiquer à votre médecin ou à votre pharmacien si vous prenez ou avez pris cemment un autre médicament, même s’il s’agit d’un médicament obtenu sans ordonnance.

ETIOVEN 30 mg, comprimé avec des aliments et boissons

Sans objet.

Grossesse et allaitement

Grossesse

La grossesse est une riode normale de la vie d’une femme où il est particulrement important de ne pas prendre de médicament sans l’avis de son médecin. De même, en cas de désir de grossesse, votre médecin doit être prévenu.

Allaitement

En l’absence de données sur le passage dans le lait maternel, l’allaitement est conseillé pendant la durée du traitement.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Sans objet.

ETIOVEN 30 mg, comprimé contient

Sans objet.

3. COMMENT PRENDRE ETIOVEN 30 mg, comprimé?  Retour en haut de la page

Posologie

Un comprimé par jour.

Mode d'administration

Voie orale.

Fréquence d’administration

Prendre le comprimé en milieu de journée.

Si vous avez pris plus de ETIOVEN 30 mg comprimé que vous n’auriez dû :

Une aggravation des effets indésirables est possible en cas de surdosage.

Si vous oubliez de prendre ETIOVEN 30 mg, comprimé :

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose simple que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre ETIOVEN 30 mg, comprimé

Sans objet.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  Retour en haut de la page

Comme tous les médicaments, ETIOVEN 30 mg, comprimé est susceptible d’avoir des effets indésirables, bien que n’y soit pas sujet :

· par exemple troubles digestifs mineurs

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.signalement-sante.gouv.fr. En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER ETIOVEN 30 mg, comprimé ?  Retour en haut de la page

Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

Ne pas utiliser ETIOVEN 30 mg, comprimé après la date de péremption mentionnée sur le conditionnement extérieur.

La date d’expiration fait référence au dernier jour du mois

Pas de précautions particulières de conservation

Les médicaments ne doivent pas être jetés au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien ce qu’il faut faire des médicaments inutilisés. Ces mesures permettront de protéger l’environnement.

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS  Retour en haut de la page

Ce que contient ETIOVEN 30 mg, comprimé  Retour en haut de la page

· La substance active est :

Naftazone.............................................................................................................................. 30 mg

pour un comprimé

· Les autres composants sont :

Hydrogénophosphate de calcium, cellulose microcristalline, carboxyméthylamidon sodique, amidon de maïs modifié, silice colloïdale anhydre talc, stéarate de magnésium.

Qu’est-ce que ETIOVEN 30 mg, comprimé et contenu de l’emballage extérieur  Retour en haut de la page

Ce médicament se présente sous forme de comprimé.

Boîte de 30 comprimés.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

CHEPLAPHARM ARZNEIMITTEL GMBH

ZIEGELHOF 24

17489 GREIFSWALD

ALLEMAGNE

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

CHEPLAPHARM FRANCE

105 RUE ANATOLE FRANCE

92300 LEVALLOIS-PERRET

FRANCE

Fabricant  Retour en haut de la page

FAMAR LYON

29 AVENUE CHARLES DE GAULLE

69230 SAINT-GENIS-LAVAL

FRANCE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen  Retour en haut de la page

Sans objet.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

Autres  Retour en haut de la page

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France).

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

ANSM - Mis à jour le : 09/11/2018

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT  Retour en haut de la page

ETIOVEN 30 mg, comprimé

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE  Retour en haut de la page

Naftazone ............................................................................................................................. 30 mg

Pour un comprimé

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE  Retour en haut de la page

Comprimé

4. DONNEES CLINIQUES  Retour en haut de la page

4.1. Indications thérapeutiques  Retour en haut de la page

Amélioration des symptômes en rapport avec l'insuffisance veinolymphatique (jambes lourdes, douleurs, impatiences du primo-decubitus).

4.2. Posologie et mode d'administration  Retour en haut de la page

Voie orale

1 comprimé en une prise quotidienne à prendre en milieu de journée.

4.3. Contre-indications  Retour en haut de la page

Hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients. Voir rubrique 6.1.

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi  Retour en haut de la page

La prudence est requise en cas d’insuffisance hépatique grave et en cas d’insuffisance rénale.

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions  Retour en haut de la page

Les données disponibles à ce jour ne laissent pas supposer l’existence d’interactions cliniquement significatives.

4.6. Fertilité, grossesse et allaitement  Retour en haut de la page

Grossesse

En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont jusqu'à présent vélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur 2 esces.

En clinique, aucun effet malformatif ou fœtotoxique n'est apparu à ce jour. Toutefois, le suivi de grossesses exposées à la naftazone est insuffisant pour exclure tout risque. En conséquence l'utilisation de la naftazone ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.

Allaitement

En l'absence de dones sur le passage dans le lait maternel, l'allaitement est conseillé pendant la durée du traitement.

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines  Retour en haut de la page

Sans objet.

4.8. Effets indésirables  Retour en haut de la page

Quelques cas de troubles digestifs banals n'occasionnant pas l'arrêt du traitement.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.signalement-sante.gouv.fr.

4.9. Surdosage  Retour en haut de la page

Aucun cas de surdosage n’a été rapporté. Cependant une aggravation des effets indésirables est possible en cas de surdosage

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES  Retour en haut de la page

5.1. Propriétés pharmacodynamiques  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique : VASCULOPROTECTEUR

(C : système cardiovasculaire)

Les études de pharmacologie clinique ont permis de démontrer chez l'homme l'activité de la naftazone sur l'hémodynamique veineuse : la naftazone augmente le tonus veineux, accroît la résistance capillaire ; l'effet veinoconstricteur optimum est obtenu pour 30 mg de principe actif.

Par ailleurs, le taux des enzymes lysosomiales est diminué dans la paroi veineuse et le sérum des patients souffrant de maladie variqueuse.

Les essais cliniques ont confirmé l'activité veinotonique : la pléthysmographie à occlusion veineuse avec jauge de contrainte au mercure a mis en évidence de façon significative la diminution de la distensibilité et de la capacitance veineuses.

Il a été démontré par ailleurs, que la naftazone abaissait significativement le taux de bêta- glucuronidase dans le sérum de sujets atteints de maladie variqueuse.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques  Retour en haut de la page

Après administration orale, l'étude pharmacocinétique et de biodisponibilité de la naftazone montre chez l'homme :

· une résorption très rapide et presque complète, la demi-vie d'élimination étant de 1,5 à 2 heures,

· une élimination urinaire représentant 84% de la dose ingérée au cours des premières 24 heures. L'étude de la biotransformation révèle que le processus de réduction (métabolite hydroxylé intermédiaire) et de conjugaison (dérivé glycuroconjugué essentiellement) participent activement au métabolisme de la naftazone.

5.3. Données de sécurité préclinique  Retour en haut de la page

Non renseigné.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

6.1. Liste des excipients  Retour en haut de la page

Hydronophosphate de calcium, cellulose microcristalline, carboxythylamidon sodique, amidon de maïs modifié, silice colloïdale anhydre, talc, stéarate de magnésium.

6.2. Incompatibilités  Retour en haut de la page

Sans objet.

6.3. Durée de conservation  Retour en haut de la page

3 ans

6.4. Précautions particulières de conservation  Retour en haut de la page

Pas de précautions particulières de conservation.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur   Retour en haut de la page

30 compris sous plaquettes (PVC/PE/PVDC-Aluminium).

6.6. Précautions particulières d’élimination et de manipulation  Retour en haut de la page

Pas d’exigences particulières.

7. TITULAIRE DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

CHEPLAPHARM ARZNEIMITTEL GMBH

ZIEGELHOF 24

17489 GREIFSWALD

ALLEMAGNE

8. NUMERO(S) D’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

· 34009 342 017 4 5 : 30 comprimés sous plaquettes (PVC/PE/PVDC-Aluminium)

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE L’AUTORISATION  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

11. DOSIMETRIE  Retour en haut de la page

Sans objet.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

Sans objet.

Médicament non soumis à prescription médicale.


Retour en haut de la page Retour en haut de la page