Pharmacie Du Four Bonaparte - 26 rue du Four 75006 Paris

Mon panier

0 article

Votre panier est vide.

Sous-total du panier : 0,00 €

ACTUALITÉS SANTÉ

 

Remise à disposition du Fervex Enfant (10 décembre 2016)

Les sachets de Fervex Enfant des laboratoires UPSA sont de retour et disponibles à la pharmacie.

 

 

Homéomunyl, nouvelle souche 2016-2017 disponible (24 septembre 2016)

Homéomunyl des laboratoires Boiron contient 4 doses d'influenzinum 9CH. Ce remède homéopathique est traditionnellement utilisé dans la prévention de l'état grippal.

 

 

Honoraires de dispensation à l'officine : changements au 1er janvier 2016

Depuis le 1er janvier 2016, les honoraires de dispensation sont désormais de 1,02 euro TTC par boîte de médicament délivrée au lieu de 0,82 euro TTC en 2015. Pour les conditionnements trimestriels, ils passent à 2,75 euros TTC au lieu de 2,21 euros TTC en 2015. Quant aux honoraires pour les ordonnances complexes, ces derniers restent inchangés et s'élèvent à 0,51 euro par ordonnance.

 


Homéomunyl, nouvelle souche 2015-2016 disponible (23 septembre 2015)

Homéomunyl des laboratoires Boiron contient 4 doses d'influenzinum 9CH. Ce remède homéopathique est traditionnellement utilisé dans la prévention de l'état grippal.

 


Dolenio, Flexea et Structoflex disponibles sans ordonnance (7 mai 2015)

Depuis le 22 avril 2015, ces médicament à base de glucosamine ne sont plus listés et peuvent donc être délivrés sans prescription médicale. Pour rappel, ces spécialités ne sont plus remboursables depuis le 1er mars 2015.

 


Arrêt de commercialisation d'Avibon pommade (31 mars 2015)

Le laboratoire Sanofi a annoncé l’arrêt de commercialisation de la spécialité Avibon 1 000 000 U.I pour cent (rétinol) tube de 30 g, indiqué dans le traitement d’appoint des dermites irritatives. Cette référence était en rupture de stock depuis le rappel de 13 lots en mars 2013. Selon le laboratoire "les différentes recherches d'amélioration n'ont pas permis d'obtenir une qualité de produit conforme aux normes en vigueur".

 


Chondrosulf, Piasclédine et autre anti-arthrosiques à base de glucosamine déremboursés au 1er mars 2015

Les spécialités Chondrosulf et Piasclédine, ainsi que d'autres à base de glucosamine, qui eux, nécessitent une prescription médicale (c'est-à-dire Dolenio, Flexea, Osaflexan, Structoflex, Voltaflex) ne sont plus remboursables à compter du 1er mars 2015. Jusqu'au 28 février 2015, leur taux de prise en charge étaient de 15%.

Ces spécialités sont indiquées dans le traitement symptomatique à effet différé de l'arthrose de la hanche et du genou. Par ailleurs, Piasclédine est indiqué également en stomatologie, dans le traitement d'appoint des parodontopathies.

 


Mise en place d'honoraires de dispensation à l'officine (1er janvier 2015)

Au 1er janvier 2015, la réforme de la rémunération des pharmaciens entre en vigueur, afin de valoriser leur rôle de professionnel de santé lors de la dispensation d'une prescription de médicaments remboursables.
Parmi les informations obligatoires qui doivent figurer sur le ticket vitale, imprimé sur l'original de l'ordonnance, viennent s'ajouter les honoraires de dispensation :

  • l'honoraire par conditionnement : 0,82 € TTC pour les conditionnements mensuels, 2,21€ pour les conditionnements trimestriels - cet honoraire remplace le forfait existant -
  • l'honoraire complexe : 0,51 € TTC par ordonnance, lors de l'exécution d'une prescription comportant au moins 5 lignes différentes de médicaments remboursables facturés à l'Assurance Maladie en une seule délivrance. Cet honoraire se cumule avec l'honoraire par conditionnement et s'accompagne systématiquement d'un plan de posologie remis au patient afin de lui permettre de mieux appréhender la prise de son traitement.

Contrairement à l’ancien forfait à la boite, l’honoraire est distinct du prix du médicament. Le prix payé par l’assuré est donc égal au prix du médicament TTC auquel s’ajoute l’honoraire de dispensation. L’honoraire de dispensation à la boîte est pris en charge par l’Assurance Maladie obligatoire et les assureurs complémentaires dans les mêmes conditions que les médicaments auxquels il se rattache. L’honoraire de dispensation pour ordonnance complexe est, quant à lui, intégralement pris en charge par l’assurance maladie.

 


Remise à disposition du Vogalène Lyoc (17 décembre 2014)

Le 17 décembre 2014, l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) a annoncé la remise à disposition de la spécialité Vogalène lyoc 7,5 mg du laboratoire Teva Santé.
Ce médicament, indiqué dans le traitement symptomatique des nausées et vomissements, était en rupture de stock depuis le mois de mai 2014.
Cependant, les autres spécialités de la gamme Vogalène (métopimazine), notamment le Vogalib lyophilisat oral, demeurent en rupture. Le laboratoire Teva Santé estime que la durée de la rupture de stock, liée à un problème d'approvisionnement en principe actif, sera longue.


Uvestérol : retrait de lots et nouvelles formulations galéniques (1 décembre 2014)

L'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) a annoncé la mise à disposition de nouvelles formulations des spécialités Uvestérol D et Uvestérol Vitaminé A.D.E.C. afin de limiter les risques de malaise ou de fausse route chez les nouveaux-nés et les nourrissons. En l’occurrence, les laboratoires Crinex ont diminué le volume à administrer en augmentant la concentration de la solution et changé les pipettes d’administration.
Les nouvelles formules sont présentées en flacon de 10 ml avec une pipette doseuse Seringoutte blanche pour Uvestérol A.D.E.C, orange pour Uvestérol D 5 000 UI/m.
Lors de la délivrance de ces spécialités, le pharmacien peut remettre aux parents des fiches conseil actualisées destinées à rappeler les règles de bon usage de ces médicaments.


Les hypnotiques remboursés à 15% à partir du 01/12/14 (1 décembre 2014)

A partir du 1er décembre 2014, le taux de remboursement des benzodiazépines hypnotiques et molécules apparentées passe de 65 à 15%. Cette mesure économique concerne les spécialités suivantes (ainsi que leurs génériques) : HAVLANE (loprazolam), IMOVANE (zopiclone), NOCTAMIDE (lormétazépam), MOGADON (nitrazépam), NORMISON (témazépam), NUCTALON (estazolam), STILNOX (zolpidem).
Cette décision, recommandée par la Commission de la transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS) en juillet dernier, vise à diminuer le recours encore trop fréquent à cette catégorie de médicaments, dont le service thérapeutique rendu dans la prise en charge des troubles sévères du sommeil est jugé limité. "Au-delà de 28 jours, l'efficacité est incertaine, les risques d'effets délétères augmentent (somnolence diurne, troubles de la mémoire, chutes, accidents,…) ainsi que celui de dépendance", souligne la HAS dans son communiqué.
Outre la baisse du taux de remboursement, la HAS recommande également de prescrire ces médicaments à la plus faible dose et pour la plus courte période possible, en seconde intention après échec des thérapies cognitivo-comportementales.


Le vaccin BCG en rupture de stock jusqu'à février 2015 (26 novembre 2014)

Le vaccin BCG SSI poudre et solvant pour suspension injectable, commercialisé par le laboratoire Sanofi Pasteur MSD, fait l’objet d’une rupture de stock depuis le 26 novembre 2014. Le laboratoire a annoncé sur le site de l'ANSM (Agenre Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé) la remise à disposition de ce vaccin pour le début du mois de février 2015.
Il est rappelé que le vaccin BCG SSI est recommandé aux enfants à risque élevé de tuberculose. En accord avec l’ANSM, et dans ce contexte de rupture de stock, le laboratoire conseille, dans la mesure du possible de différer la vaccination. Le laboratoire indique néanmoins que des doses du vaccin, en quantités limitées, sont mises à disposition dans les centres de PMI, pour les cas où la vaccination ne pourrait être reportée.


Recommandations sanitaires pour les voyageurs (3 juin 2014)

D’après le Bulletin épidémiologique hebdomadaire N° 16-17, la prophylaxie du paludisme démarre dorénavant le jour d’arrivée en zone endémique (à l’exception de Lariam®) et doit être poursuivie une semaine après la sortie de cette zone. Ce schéma prophylactique s’applique pour les médicaments suivants : Nivaquine® (Chloroquine), Paludrine® (Proguanil), Savarine® (Chloroquine/Proguanil), Malarone® (Atovaquone/Proguanil), Doxypalu® (Doxycycline). Quant au Lariam® (Méfloquine), afin de s’assurer qu’il est bien toléré avant le départ en zone d’endémie palustre, il est recommandé de prévoir la première prise 10 jours avant le départ, et la deuxième prise 3 jours avant le départ. La dernière prise aura lieu au moins 3 semaines après le retour de la zone d’endémie.


Suppression des vignettes pharmaceutiques à partir du 1er juillet 2014 (20 mai 2014)

Les prix et les conditions de prise en charge de chaque médicament ne figureront donc plus sur leurs conditionnements, mais seront disponibles à partir d’une base nationale de référence gérée par le Comité économique des produits de santé (CEPS), accessible aux pharmaciens via leurs logiciels de dispensation, et pour les usagers depuis le site www.medicaments.gouv.fr.
En l’absence des informations figurant précédemment sur la vignette, le pharmacien remettra au patient muni d’une prescription médicale une facture détaillée sur papier : c’est le « Ticket Vitale », imprimé sur le verso de l’original de l’ordonnance. Ce « Ticket Vitale » existe déjà mais son contenu est en cours de normalisation pour prévoir notamment la mention, pour chaque médicament remboursable délivré, du prix, du taux de prise en charge et, le cas échéant, du tarif forfaitaire de responsabilité (base de remboursement). L’information sur les prix des médicaments remboursables achetés sans ordonnance sera accessible au sein de l’officine au moyen d’un affichage, d’un catalogue électronique ou d’une interface d’accès à Internet. Cette dernière permettra d’accéder aux prix publics actualisés quotidiennement à partir de la base nationale sur le site www.medicaments.gouv.fr.


L’ANSM annonce une rupture de stock prolongée de Vogalène (14 mai 2014)

Le laboratoire Teva Santé, qui commercialise toutes les spécialités de la gamme Vogalène® à base de métopimazine, estime que cette rupture d’approvisionnement sera longue. Cela concerne notamment le Vogalib lyophilisat oral en vente sur notre site. La métopimazine est indiquée dans traitement symptomatique des nausées et vomissements. Des mesures hygiéno-diététiques simples peuvent être envisagées en première intention. L’ANSM propose un tableau récapitulant les autres traitements disponibles en fonction des indications et des catégories de population (adultes, enfants, femmes enceintes).