UPSA VITAMINE C 500 mg Orange Sans Sucre - 30 Comprimés à
  • UPSA VITAMINE C 500 mg Orange Sans Sucre - 30 Comprimés à
3400932927180

VITAMINE C UPSA 500 mg Orange Sans Sucre - 30 Comprimés à Croquer

Classe pharmacothérapeutique : VITAMINE C, non associée - code ATC : A11GA01.

Ce médicament contient de la vitamine C.

Il est indiqué dans les états de fatigue passagers de l’adulte et de l’enfant de plus de 15 ans.

Vous devez vous adresser à votre médecin si vous ne ressentez aucune amélioration ou si vous vous sentez moins bien après 1 mois.

Prix : 2,88 €
TTC

Ceci est un médicament.

Dans l'intérêt du patient, la vente en ligne de médicaments est strictement réglementée en France. 

Notre site est adossé à la Pharmacie Française Citypharma (Paris 6) et agréé par l’Agence Régionale de Santé d’Île de France depuis le 1er juillet 2014.


Boite carton de couleur orange contenant 30 comprimés dans 2 tubes de 15 comprimés chacun 

Fiche technique

Substances actives
Vitamine C

Etats de fatigue passagers.

Cette présentation est réservée à l'adulte et à l'enfant de plus de 15 ans.

Posologie

1 à 2 comprimés à croquer par jour. Il est préférable de ne pas dépasser 1 g/jour.

· En raison de la présence de vitamine C, éviter la prise en fin de journée.

Mode d’administration

Voie orale.

Durée de traitement

Le traitement sera limité à 1 mois.

ANSM - Mis à jour le : 30/06/2020

Dénomination du médicament

VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer

Acide ascorbique

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

Vous devez toujours prendre ce médicament en suivant scrupuleusement les informations fournies dans cette notice ou par votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère.

· Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

· Adressez-vous à votre pharmacien pour tout conseil ou information.

· Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

· Vous devez vous adresser à votre médecin si vous ne ressentez aucune amélioration ou si vous vous sentez moins bien après 1 mois.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant de prendre VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer ?

3. Comment prendre VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer ?

6. Contenu de l’emballage et autres informations.

1. QU’EST-CE QUE VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique : VITAMINE C, non associée - code ATC : A11GA01.

Ce médicament contient de la vitamine C.

Il est indiqué dans les états de fatigue passagers de l’adulte et de l’enfant de plus de 15 ans.

Vous devez vous adresser à votre médecin si vous ne ressentez aucune amélioration ou si vous vous sentez moins bien après 1 mois.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DE PRENDRE VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer ?  Retour en haut de la page

Ne prenez jamais VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer :

· si vous êtes allergique à la substance active ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament, mentionnés dans la rubrique 6.

· si vous avez un calcul rénal pour des doses supérieures à 1g/jour.

EN CAS DE DOUTE, IL EST INDISPENSABLE DE DEMANDER L’AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN.

Avertissements et précautions

Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant de prendre VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer.

Ce médicament contient de la vitamine C. D’autres médicaments en contiennent.

Vérifiez que vous ne prenez pas d’autres médicaments contenant de la vitamine C, y compris si ce sont des médicaments obtenus sans prescription.

Ne les associez pas, afin de ne pas dépasser la dose quotidienne recommandée.

(voir rubrique 3 « Comment prendre VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer ? »).

En cas de persistance des troubles au-delà de 1 mois de traitement ou d’aggravation des troubles, un avis médical est nécessaire.

En raison d’un effet légèrement stimulant, il est souhaitable de ne pas prendre la vitamine C en fin de journée.

La vitamine C doit être utilisée avec précaution chez les patients souffrant de troubles du métabolisme du fer, prédisposés à la formation de lithiases urinaires ou rénales (présence de cristaux dans les urines ou les reins) et chez les sujets déficients en glucose-6 phosphate déshydrogénase.

EN CAS DE DOUTE NE PAS HESITER A DEMANDER L’AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN.

Enfants et adolescents

Ce médicament est indiqué chez l’adulte et l’enfant de plus de 15 ans.

Autres médicaments et VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament.

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez de la déféroxamine, pour éliminer l’excès de fer et d’aluminium du sang.

A doses supérieures à 2 g/jour en vitamine C, l’acide ascorbique peut interférer avec les tests biologiques suivants : dosages de la créatinine et du glucose sanguins et urinaires (contrôle du diabète par tigette à la glucose-oxydase).

VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer avec des aliments, boissons et de l’alcool

Sans objet.

Grossesse et allaitement

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant de prendre ce médicament.

Ce médicament ne sera utilisé pendant la grossesse que sur les conseils de votre médecin.

L'utilisation de la vitamine C est à éviter pendant l'allaitement

Conduite de véhicules et utilisation de machines

VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer n’a aucun effet sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer contient de l’aspartam (source de phénylalanine) (E951), du sodium et dans l’arôme orange, de l’anhydride sulfureux (E220) et des traces d’alcool benzylique.

Ce médicament contient 20 mg d'aspartam (E951) par comprimé à croquer. L'aspartam contient une source de phénylalanine. Peut être dangereux pour les personnes atteintes de phénylcétonurie (PCU), une maladie génétique rare caractérisée par l'accumulation de phénylalanine ne pouvant être éliminée correctement.

Ce médicament contient 33 mg de sodium (composant principal du sel de cuisine/table) par comprimé à croquer. Cela équivaut 1,65% de l’apport alimentaire quotidien maximal recommandé de sodium pour un adulte.

Ce médicament contient 0,0006 mg d’anhydride sulfureux (E220) dans l’arôme. Peut, dans de rares cas, provoquer des réactions d’hypersensibilité sévères et des bronchospasmes.

Ce médicament contient des traces d’alcool benzylique dans l’arôme. L’alcool benzylique peut provoquer des réactions allergiques. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien si vous souffrez d’une maladie du foie ou du rein ou si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. De grandes quantités d’alcool benzylique peuvent s’accumuler dans votre corps et entraîner des effets secondaires (appelés « acidose métabolique »).

3. COMMENT PRENDRE VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer ?  Retour en haut de la page

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les instructions de cette notice ou les indications de votre médecin, pharmacien ou infirmier/ère. Vérifiez auprès de votre médecin, pharmacien ou infirmier/ère en cas de doute.

Posologie

Cette présentation est réservée à l'adulte et à l'enfant de plus de 15 ans.

1 à 2 comprimés à croquer par jour. Il est préférable de ne pas dépasser 1 g par jour, soit 2 comprimés par jour.

· En raison de la présence de vitamine C, éviter la prise en fin de journée.

Mode d’administration

Voie orale.

Durée de traitement

Le traitement sera limité à 1 mois.

Si vous avez pris plus de VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer que vous n’auriez dû

En cas de surdosage ou d'intoxication accidentelle, prévenir en urgence un médecin.

Si vous oubliez de prendre VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer

Sans objet.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  Retour en haut de la page

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

A doses supérieures à 1 g/j en vitamine C, possibilité de : troubles digestifs (brûlures de l’estomac, diarrhées, douleurs abdominales), troubles urinaires (gêne à l’émission des urines ou coloration anormale des urines).

A doses supérieures à 3 g/j en vitamine C, hémolyse (destruction des globules rouges) chez les sujets déficients en G6PD (manque en un enzyme des globules rouges).

Des cas d’étourdissements, d’urticaire et de rashs ont été rapportés.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou à votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.signalement-sante.gouv.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer ?  Retour en haut de la page

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur l’emballage. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.

Pas de précautions particulières de conservation.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS  Retour en haut de la page

Ce que contient VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer  Retour en haut de la page

· Les substances actives sont :

Acide ascorbique.......................................................................................................... 500 mg

Sous forme d’ascorbate de sodium................................................................................ 285 mg

Sous forme d’acide ascorbique...................................................................................... 250 mg

Pour un comprimé à croquer.

· Les autres composants sont :

Mannitol (E421), phosphate sodique* de riboflavine, aspartam* (E951), talc, stéarate de magnésium, arôme orange (dont anhydride sulfureux* (E220) et traces d’alcool benzylique*).

* Voir rubrique 2.

Qu’est-ce que VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer et contenu de l’emballage extérieur  Retour en haut de la page

Ce médicament se présente sous forme de comprimé à croquer.

Boîte de 15, 20 ou 30 comprimés.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

UPSA SAS

3, RUE JOSEPH MONIER

92500 RUEIL-MALMAISON

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

UPSA SAS

3, RUE JOSEPH MONIER

92500 RUEIL-MALMAISON

Fabricant  Retour en haut de la page

UPSA SAS

304, avenue du docteur jeaN bru

47000 agen

ou

UPSA SAS

979, AVENUE DES PYRENEES

47520 LE PASSAGE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen  Retour en haut de la page

Sans objet.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

{MM/AAAA}

Autres  Retour en haut de la page

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM

Conseil d’éducation sanitaire :

Ce médicament a pour but d’atténuer un état de fatigue passager.

Il convient de distinguer la fatigue physique normale survenant à la suite d’un effort important par exemple et l’asthénie qui est une fatigue en dehors de tout effort.

· La fatigue survenant à la suite d’un effort physique est normale : le repos suffit à la faire disparaître.

· La fatigue qui ne cède pas au repos ou asthénie est la sensation de ne pas pouvoir fournir un effort avant même de l’avoir commencé. Cette fatigue peut être la conséquence d’un surmenage, d’une maladie.

Certains médicaments peuvent aussi entraîner une fatigue inhabituelle : relisez la notice des médicaments que vous prenez et demandez l’avis de votre pharmacien ou de votre médecin. Mais, dans de nombreux cas, aucune cause précise n’est retrouvée.

La fatigue peut se manifester par des symptômes très variables. Cela peut être une impression générale de faiblesse. Mais parfois des symptômes peuvent s’y associer comme des troubles du sommeil (insomnie, sommeil agité,…), intellectuels (difficultés de concentration, de la mémoire et de l’attention…), sexuels (diminution du désir...), du caractère (irritabilité, pessimisme, tristesse, démotivation…).

Vous pouvez diminuer votre fatigue en respectant autant que possible les conseils suivants :

· Reposez-vous, relaxez-vous, cherchez les raisons de votre fatigue.

· Pratiquez une activité physique régulière et adaptée.

· Ayez une alimentation équilibrée (notamment évitez la prise d’alcool, de tabac, d’excitants).

· Retrouvez votre rythme de sommeil (heure du coucher régulière et durée suffisante de sommeil).

Demandez l’avis de votre pharmacien ou de votre médecin dans les cas suivants :

· Absence d’amélioration après 1 mois de traitement.

· Augmentation de la sensation de fatigue en cours de traitement.

· Survenue de nouveaux symptômes ou de symptômes inhabituels.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

ANSM - Mis à jour le : 30/06/2020

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT  Retour en haut de la page

VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE  Retour en haut de la page

Acide ascorbique................................................................................................................. 500 mg

Sous forme d’ascorbate de sodium....................................................................................... 285 mg

Sous forme d’acide ascorbique............................................................................................. 250 mg

Pour un comprimé à croquer.

Excipients à effet notoire : un comprimé contient 20 mg d’aspartam (source de phénylalanine) (E951), 33 mg de sodium et dans l’arôme orange, 0,0006 mg d’anhydride sulfureux (E220) et des traces d’alcool benzylique.

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE  Retour en haut de la page

Comprimé à croquer.

4. DONNEES CLINIQUES  Retour en haut de la page

4.1. Indications thérapeutiques  Retour en haut de la page

Etats de fatigue passagers.

Cette présentation est réservée à l'adulte et à l'enfant de plus de 15 ans.

4.2. Posologie et mode d'administration  Retour en haut de la page

Posologie

1 à 2 comprimés à croquer par jour. Il est préférable de ne pas dépasser 1 g/jour.

· En raison de la présence de vitamine C, éviter la prise en fin de journée.

Mode d’administration

Voie orale.

Durée de traitement

Le traitement sera limité à 1 mois.

4.3. Contre-indications  Retour en haut de la page

· Hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients mentionnés à la rubrique 6.1.

· Lithiases rénales oxalo-calciques (calculs des voies urinaires) pour des doses supérieures à 1 g/jour.

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi  Retour en haut de la page

Mises en garde spéciales

En cas de persistance des troubles au-delà de 1 mois de traitement ou d'aggravation des troubles, une recherche étiologique doit être effectuée et la conduite à tenir réévaluée.

Précautions d’emploi

En raison d'un effet légèrement stimulant, il est souhaitable de ne pas prendre ce médicament en fin de journée.

La vitamine C doit être utilisée avec précaution chez les patients souffrant de troubles du métabolisme du fer, prédisposés à la formation de lithiases urinaires ou rénales et chez les sujets déficients en Glucose-6 Phosphate Déshydrogénase.

Liées aux excipients à effet notoire :

Ce médicament contient 20 mg d'aspartam (E951) par comprimé à croquer. L'aspartam contient une source de phénylalanine. Peut être dangereux pour les personnes atteintes de phénylcétonurie (PCU), une maladie génétique rare caractérisée par l'accumulation de phénylalanine ne pouvant être éliminée correctement.

Ce médicament contient 33 mg de sodium par comprimé à croquer, ce qui équivaut à 1,65% de l’apport alimentaire quotidien maximal recommandé par l’OMS de 2 g de sodium par adulte.

Ce médicament contient 0,0006 mg d’anhydride sulfureux (E220) dans l’arôme. Peut, dans de rares cas, provoquer des réactions d’hypersensibilité sévères et des bronchospasmes.

Ce médicament contient des traces d’alcool benzylique dans l’arôme. L’alcool benzylique peut provoquer des réactions allergiques. En raison d’un risque d’accumulation et de toxicité (acidose métabolique), des précautions doivent être prises chez les femmes enceintes et allaitantes, et chez les sujets présentant une insuffisance hépatique ou rénale.

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions  Retour en haut de la page

A doses supérieures à 2 g/jour en vitamine C, l’acide ascorbique peut interférer avec les tests biologiques suivants : dosages de la créatinine et du glucose sanguins et urinaires (contrôle du diabète par tigette à la glucose-oxydase).

Associations faisant l'objet de précautions d’emploi

+ Déféroxamine

Avec l'acide ascorbique à fortes doses et par voie IV : anomalie de la fonction cardiaque, voire insuffisance cardiaque aigüe (en général réversible à l'arrêt de la vitamine C).

En cas d'hémochromatose, ne donner de la vitamine C qu'après avoir commencé le traitement par la déféroxamine. Surveiller la fonction cardiaque en cas d'association.

4.6. Fertilité, grossesse et allaitement  Retour en haut de la page

Grossesse

Il n'y a pas d'étude de tératogénèse disponible chez l'animal.

En clinique, un recul important et des grossesses exposées en nombre suffisamment élevé, n’a pas révélé d’effet malformatif ou fœtotoxique de la vitamine C.

En conséquence, l'utilisation de ce médicament ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.

Allaitement

En l'absence de données sur le passage de la vitamine C dans le lait maternel, l'utilisation de ce médicament est à éviter pendant l'allaitement.

Fertilité

Sans objet.

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines  Retour en haut de la page

VITAMINE C UPSA 500 mg, comprimé à croquer n’a aucun effet sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

4.8. Effets indésirables  Retour en haut de la page

A doses supérieures à 1 g/jour en vitamine C, possibilité de : troubles digestifs (brûlures gastriques, diarrhées, douleurs abdominales), troubles urinaires (lithiases oxaliques, cystiniques et/ou uriques).

A doses supérieures à 3 g/jour en vitamine C, risque d'hémolyse chez les sujets déficients en G6PD.

Des cas d’étourdissements, d’urticaire, de rashs et de chromaturie ont été rapportés.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.signalement-sante.gouv.fr.

4.9. Surdosage  Retour en haut de la page

A doses supérieures à 1 g/jour en vitamine C, possibilité de : troubles digestifs (brûlures gastriques, diarrhées, douleurs abdominales), troubles urinaires (lithiases oxaliques, cystiniques et/ou uriques).

A doses supérieures à 2 g/jour en vitamine C, l'acide ascorbique peut interférer avec les tests biologiques suivants : dosage de la créatinine et du glucose sanguins et urinaires (contrôle du diabète par tigette à la glucose oxydase).

A doses supérieures à 3 g/jour en vitamine C, risque d'hémolyse chez les sujets déficients en G6PD.

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES  Retour en haut de la page

5.1. Propriétés pharmacodynamiques  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique : VITAMINE C, non associée, code ATC : A11GA01.

(A : appareil digestif et métabolisme)

Mécanisme d’action

La vitamine C est une vitamine hydrosoluble.

La vitamine C intervient également dans diverses réactions d'oxydo-réduction cellulaire.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques  Retour en haut de la page

L'absorption digestive de la vitamine C est bonne. En cas d'apports supérieurs aux besoins, l'excès est éliminé par voie urinaire.

5.3. Données de sécurité préclinique  Retour en haut de la page

Sans objet.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

6.1. Liste des excipients  Retour en haut de la page

Mannitol (E421), phosphate sodique de riboflavine, aspartam (E951), talc, stéarate de magnésium, arôme orange (dont anhydride sulfureux (E220) et traces d’alcool benzylique).

6.2. Incompatibilités  Retour en haut de la page

Sans objet.

6.3. Durée de conservation  Retour en haut de la page

3 ans.

6.4. Précautions particulières de conservation  Retour en haut de la page

Pas de précautions particulières de conservation.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur   Retour en haut de la page

15, 20 ou 30 comprimés en tube (polypropylène).

6.6. Précautions particulières d’élimination et de manipulation  Retour en haut de la page

Pas d’exigences particulières.

7. TITULAIRE DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

UPSA SAS

3, RUE JOSEPH MONIER

92500 RUEIL-MALMAISON

[Tel, fax, e-Mail : à compléter ultérieurement par le titulaire]

8. NUMERO(S) D’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

· 34009 329 272 4 1 : 15 comprimés en tube (polypropylène).

· 34009 329 270 1 2 : 20 comprimés en tube (polypropylène), boîte de 2 tubes de 10.

· 34009 329 271 8 0 : 30 comprimés en tube (polypropylène), boîte de 2 tubes de 15.

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE L’AUTORISATION  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

Date de première autorisation:{JJ mois AAAA}

Date de dernier renouvellement:{JJ mois AAAA}

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

{JJ mois AAAA}

11. DOSIMETRIE  Retour en haut de la page

Sans objet.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

Sans objet.

Médicament non soumis à prescription médicale.


Retour en haut de la page Retour en haut de la page

4.8 /5

5 avis client(s)

  • 0
  • 0
  • 0
  • 1
  • 3

Juvan F.

Indispensable à la maison

04/09/2021

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui 0 Non 0

Patrice M.

Me convient très bien. Sur conseil de mon médecin traitant.

21/08/2021

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui 0 Non 0

Hélène B.

qualité constante

30/06/2021

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui 0 Non 0

Thierry B.

Goût agréable.

03/06/2021

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui 0 Non 0

×